UNDERGROUND EFFECT #3 - 18 graffiti-artistes en live sur le parvis de La Défense

Du 19 au 21 septembre, dans le cadre du festival street culture de l’Urban Week Paris La Défense, l’association Projet Saato organisera sur le parvis de la Défense la 3ème édition d’UNDERGROUND EFFECT : une manifestation gratuite, ouverte à tous, visant à promouvoir l’art urbain. Au programme de ces trois jours, 18 graffiti-artistes français et internationaux en live, des animations, le tout clôturé par un vernissage qui se tiendra le jeudi 21 au soir.

 

Si l’art urbain attire votre curiosité, et que vous pouvez vous rendre sur le quartier de La Défense (Hauts-de-Seine), cette manifestation est faite pour vous ! Du 19 au 21 septembre, le Projet Saato - soutenu par l’établissement public de gestion du quartier d’affaires de PARIS LA DÉFENSE et Parkings Paris La Défense, filiale d’Indigo (leader mondial du stationnement et de la mobilité individuelle, qui exploite les parkings de La Défense) - organise la 3ème édition d’UNDERGROUND EFFECT : une manifestation gratuite, ouverte à tous, visant à promouvoir et partager l’art urbain. « Si pendant longtemps le graffiti a été considéré comme un art en marge, c’est aujourd’hui une discipline de la culture hip hop reconnue aux quatre coins du monde, dont les fresques ornent les murs, les quartiers, les villes… » explique The Mouarf, le « blaze » du Directeur Artistique de Projet SAATO, l’association organisatrice de la manifestation.

 

18 graffiti-artistes de 11 nationalités, au cœur de Paris La Défense

La manifestation se déroulera dans le cadre de l’Urban Week Paris La Défense, festival de la rentrée dédié à la street culture organisé par l’établissement gestionnaire du quartier d’affaires de Paris La Défense, qui se tiendra du mercredi 20 au samedi 23 septembre. Au programme de cette 3ème édition d’UNDERGROUND EFFECT, 18 graffiti-artistes en provenance de 11 pays différents (Australie, Kenya, Italie, Angleterre… voir la programmation) viendront réaliser en live, de 10h à 19h, 18 œuvres d’art originales sur le parvis de La Défense. « Cette année encore nous invitons le grand public à venir découvrir une nouvelle programmation d’artistes, connus ou émergents, peu vus en France » poursuit le Directeur Artistique. Pour accueillir ces derniers, et les mettre en condition pour créer, un dispositif spécial a été mis en place par les organisateurs articulé autour d’une zone centrale dans laquelle seront également hébergés trois stands d’animation : un sur l’initiation au pochoir - courant artistique important de l’art urbain - avec une sélection spécialement créée pour cette édition ; un autre stand proposant de l’impression sur T-shirt et Tote Bag, à partir d’une sélection éclectique de visuels et thématiques d’art urbain ; et enfin une exposition de reproduction d’une trentaine de graffitis vendus en série limitée par WASAA. Les 3 jours de live se clôtureront par une soirée de vernissage, sur fond de musiques Deep House et Reggae Hip Hop, le 21 septembre de 17h30 à 22h30, où seront présents les 18 artistes et œuvres créées pendant l’événement.

 

Parkings Paris La Défense exposera les œuvres dans ses parkings

Une fois la manifestation terminée, les fresques créées resteront sur le parvis de La Défense jusqu’au dimanche 24 septembre, pour ensuite être exposées dans les 14 parkings du quartier d’affaires. « En 2014, dans le cadre de notre recherche de partenariat, nous sommes allés à la rencontre du gestionnaire des Parkings de La Défense qui gère 23.000 places réparties dans 14 parkings. De cette rencontre a germé l’idée de créer des œuvres de street-art sur des supports mobiles, qui seraient ensuite exposés aux endroits de forts passages des parkings. La seconde idée a été de créer ces œuvres sur le parvis à l’occasion d’une manifestation artistique ouverte au public. C’est ainsi qu’est née Underground Effect » se souvient Issam KHEMIR, co-fondateur de Projet SAATO. Au total, sur 3 ans, ce sont plus de 60 œuvres qui seront exposées de manière rotative, sur plusieurs mois, dans les entrées et sorties des parkings Indigo de La Défense.

A l’occasion d’Underground Effect, Indigo répond à une mission confiée par son déléguant Defacto d’insuffler des projets artistiques à l’intérieur des parkings, des lieux où l’on ne les attend pas, rendant ainsi ces espaces souterrains animés et moins anxiogènes.